A propos

Découvrez la photo humaniste et solidaire avec Fleye. Avec Fleye, chaque photo achetée contribue à venir en aide à une cause, directement dans le pays où la photo a été prise.

La photographie humaniste et solidaire

FAQ

Service client : 07 82 29 09 64
Suivez-nous
Partenariat_Fleye_Photo_Asmae_Soeur_Emmanuelle_1

Fleye devient partenaire d’Asmae – Association Soeur Emmanuelle

Fleye devient partenaire d’Asmae – Association Soeur Emmanuelle. Ce partenariat permet à Fleye de venir en aide aux Enfants d’Inde à travers de multiples actions axées sur l’éducation et la santé. 

 

Asmae est une ONG de solidarité internationale française, indépendante, laïque et apolitique. Ses actions visent  à soutenir les enfants et leurs familles et à favoriser leur autonomie, par l’éducation et à la protection. Créée par sœur Emmanuelle en 1980, Asmae poursuit son action dans le respect des valeurs de confiance, d’écoute et de réciprocité héritées de sa fondatrice. Présente dans huit pays : Madagascar, Mali, Egypte, Burkina Faso, Liban, Inde, Philippines et France, Asmae permet à plus de 50 000 personnes de « vivre debout ».

Son action repose sur la reconnaissance de l’altérité culturelle, qui doit être considérée comme une richesse et une force. Asmae accompagne ses partenaires locaux dans le renforcement de leurs actions auprès des enfants vulnérables, de leurs familles et des communautés. L’organisation s’inscrit dans une démarche de co-construction sur la durée pour une intervention efficace de ses partenaires locaux sur le terrain jusqu’à leur pleine autonomisation. Le credo d’Asmae est de donner les moyens aux enfants vulnérables de devenir pleinement acteur de leur vie et de la société dans son ensemble.

Vision d’Asmae

« Un monde juste qui garantit aux enfants de vivre et de grandir dignement avec leurs familles et leur environnement pour devenir des femmes et des hommes libres, acteurs de la société »

Les projets d’Asmae en Inde

  • Contexte :

Malgré une forte croissance économique atteignant les 12,5% par an entre 2014 et 2015, l’Inde est en proie à de profondes inégalités socio-économiques et accuse également d’un retard en matière d’éducation.

En effet, bien que le gouvernement indien ait fait construire des établissements scolaires, entériner le « droit à l’éducation » et augmenter le salaire des instituteurs, nombreux sont les enfants qui sortent de l’école primaire avec un niveau très faible. Sur 140 millions d’enfants scolarisés âgés de 6 à 14 ans, 30 millions sont totalement incapables de lire, tandis que 40 millions ne peuvent lire que quelques mots. L’inégale répartition des dépenses publiques ne cesse de générer une dégradation du secteur de l’éducation : manque de formation des enseignants, classes submergées et déséquilibres régionaux.

Améliorer la qualité de l’enseignement en milieux urbain et rural constitue un défi de grande envergure pour un pays où des millions d’enfants meurent encore avant l’âge de 5 ans. Victimes de malnutrition, d’abus, de négligence et d’exploitation, les enfants sont directement touchés par le travail forcé, les discriminations fondées sur la caste et le sexe, la traite, les mariages précoces et les infanticides.

  • Intervention d’Asmae en Inde :

Asmae-Association sœur Emmanuelle collabore avec 10 associations partenaires en Inde. Son action vise à promouvoir un enrichissement pédagogique et des approches éducatives alternatives, le plus souvent dans des cadres informels, en proposant des classes de lecture, qui permettent de développer l’imaginaire, la créativité et la spontanéité des enfants les plus démunis et des jeunes non scolarisés.

À titre d’exemple, le projet « children’s club » (clubs d’enfants) illustre la volonté d’Asmae de mettre l’accent sur la participation des enfants afin de leur faire prendre conscience qu’ils ont les capacités de devenir les acteurs de leur propre développement et de la société dans son ensemble.

  • Exemples de projets dans le Sud de l’Inde, dans l’État du Tamil Nadu :

Asmae a démarré ses actions au Tamil Nadu en 1996 principalement dans différents villages des districts Pudukkottai,  Tiruchirappalli et dans 13 villages situés autour de la ville principale du district de Dindigul.

Asmae accompagne, depuis 2002, Arunodhaya, spécialisée dans l’élimination du travail forcé des enfants, à mettre en œuvre un programme d’éducation à la citoyenneté et de participation des enfants et des projets d’accès à une éducation de qualité pour les enfants exclus du système scolaire formel. En 2016, 7958 enfants, adolescents et femmes ont bénéficié de l’appui d’Asmae.

Depuis 2004, Asmae soutient son partenaire Bro.Siga. Animation Centre (BSAC) dans la mise en place du programme des classes de lecture dans les écoles primaires publiques pour les enfants et les communautés vivant à Vyasarpadi. Ces classes sont animées par des femmes que l’on nomme « Book Fairies », (les fées des livres) qui sont issues de la communauté et rémunérées par nos partenaires. À travers ce projet, elles améliorent les niveaux de lecture et d’écriture des enfants. En 2016, c’est 1493 bénéficiaires qui ont bénéficié de l’appui d’Asmae.

  • Exemples de projets dans le nord-ouest de l’Inde, dans l’Etat du Mahārāshtra : 

En 2002,  Asmae poursuit son action dans l’état du Mahārāshtra, situé dans le nord-ouest de l’Inde, principalement à Mumbai dans 2 écoles municipales et 4 communautés vivant dans les bidonvilles (Colaba, Back Bay, les régions Masjid Bunder du sud de Mumbai) et aussi dans les bidonvilles du district de Pune (40 % de la population à Pune vit dans des bidonvilles) où le taux d’alphabétisation est très faible.

Depuis 2002, Asmae soutient deux composantes du projet intitulé « Grandir avec les livres » mis en œuvre par son partenaire Door Step School à Mumbai. Il s’agit d’instaurer des classes de lectures et des prêts de livres à domicile. Une plateforme de participation des jeunes permet également aux enfants d’exprimer leurs opinions et leurs sentiments dans un environnement rassurant et de réfléchir à des projets pour améliorer leur vie et celle de leur communauté. En 2016, 3 199 jeunes ont bénéficié de l’appui d’Asmae.

Asmae renforce, depuis 2007, les compétences des membres de Tara Mobile Crèches Pune et finance les crèches gérées par l’association qui reçoit les enfants des ouvriers migrants sur les sites de construction dans des centres où ils reçoivent des soins, des repas et une éducation de base. En 2016, 3535 personnes (enfants, adolescents, enseignants) ont bénéficié de l’appui d’Asmae.